Capsule 3 : Paysage sonore 1

« Les lieux et les moments de silence sont les conditions nécessaires pour faire (ré)apparaître une intériorité, c’est à dire laisser s’accomplir une parole personnelle. Le silence a pour effet essentiel de faire place, de faire de la place, pour qu’une voix puisse émerger, à laquelle il est possible de s’abandonner en confiance, et, surtout, pour qu’un contact avec soi-même puisse avoir lieu. »
Habiter un monde à mon image – J-M Besse

Capsule 3 : paysage sonore 1